A Paulette ce 10 décembre 2014

IMGP0344-1X600

A Paulette,

Et voilà tu es partie tranquille comme tu as vécu, fort malade ces dernières semaines, et si câline, tu laisses un grand vide dans la maison où je ne te vois plus.

Hier soir, tu es venue ronronner dans mes bras jusqu’après minuit, faisant des câlins en parlant avec tes deux pattes. J’ai profité de nous deux, toi l’animal qui ne pouvait pas parler, mais le faisant si bien en déposant la patte sur le bras pour demander. Tu savais si bien te faire comprendre et nous apprivoiser fut une belle expérience.

Je t’ai accompagnée chez le vétérinaire, je n’ai pas ressenti que je te trahissais, mais au contraire qu’il fallait absolument maintenant abréger tes souffrances, même si les chats ne disent rien et restent dans le silence. Pas un miaulement, toujours essayer de te débrouiller.

Paulette3-1x600

Un animal de compagnie, bien plus que cela, je n’avais jamais connu de tels échanges. J’ai souvent pensé échanger avec des chercheurs à ce propos dans la ville où j’habitais, tu brillais de par ton intelligence dans la communication.

Je ne pensais pas écrire quelque chose ce soir, mais j’ai lu que c’était mieux d’écrire ou de parler. Alors je prends un peu de temps pour me souvenir de cette photo là en haut, où en Charente-Maritime, à la campagne, tu gambadais heureuse dans les broussailles, éloignant les intrus mâles, et un peu copine avec une petite dame chatte aussi que tu tolérais sur son territoire. Tu m’as bien fait rire. La nuit, tu sautais par la fenêtre de la salle de bains pour courir je ne sais où et ensuite tu revenais pour manger et dormir.

 

IMGP0195X600

 

HPIM0353

 

 

Publicités

16 réactions sur “A Paulette ce 10 décembre 2014

  1. Je découvre ce récit dans lequel tu décris si bien ce qui se passe entre un chat et nous; ce qui se passe après, lorsque l’animal a disparu. merci de l’avoir exprimé.

  2. Quel beau message d’Amour pour ta petite Paulette. Nous venons de perdre notre adorable chien et donc je ressens la douleur qui est la tienne aujourd’hui.
    Courage mon Amie, le temps estompera ta douleur. Pense surtout à tous les bons moments de paix et de sérénité, de gentillesse qu’elle a pu t’offrir et aussi à tout l’amour que tu as partagé avec elle, cela devrait te donner un peu de baume au coeur.
    Gros bisous
    Jackie

    • Merci elPadawan, elle me manque la demoiselle, et encore ce soir, dans le couloir où j’avais mis mes chaussures noires boueuses par la pluie en ville, mais oui j’ai été voir les petites cabanes de Noël, et là dans ce couleur je croyais la voir……

  3. Oh ! Geneviève, je viens de voir ton billet ! Comme je compatis !!!! Comme tu décris si bien ce que j’ai ressenti lors du départ de ma petite Lola … Voici 3 ans qu’elle est partie, voilà 3 ans que je sens sa présence auprès de moi … Tout en étant absente ! … Je n’aurai plus de chat, nous sommes trop vieux et puis, c’était toujours un déchirement lorsque nous partions quelques temps hors de la maison. Voilà, je pense à toi et te dis courage pour les jours qui vont suivre … Bisous de Bruxelles

  4. Oh ma Genny…. Quelle tristesse..Je connais bien cette souffrance, hélas et je ne peux te dire que ce que tu sais déjà,
    le temps calmera ta douleur mais jamais l’oubli ne viendra………….
    Je t’embrasse tendrement…

  5. je pleure en te lisant , et comprends ta douleur d’avoir perdu Paulette qui a passé toute sa vie avec toi !
    je n’ai plus d’animaux , à cause de l’immense chagrin qui m’étreint après leur départ ! Vous avez vécu ensemble des moments merveilleux pleinS de bonheur ! elle était magnifique ! ….
    bon courage à toi ! bisous GENEVIEVE

  6. je peux comprendre ta peine, à te lire les larmes me viennent aux yeux, et je pense que ferai-je sans ma Lillipuce,
    quoiqu’en disent certains, je sais et j’en suis certaine que les chats ont une haute intelligence, quand mon mari a été hospitalisé, elle qui ne monte jamais dans ma chambre, je la retrouvais tous les matins lovée au pied de mon lit.
    qu’elle soit heureuse au paradis des chats, qui peut-être est aussi le notre;
    bonne soirée malgré tout
    bisous à toi
    Mandrine

  7. Bonsoir Brindille, elle se nommait Paulette… petite compagnie mais grande présence, je n’ai plus de chat à la maison, les dernières sont décédées fin 2012 et début 2013… autant te dire le vide du jour au lendemain… je compatis tout autant que pour un être humain, ils sont tout aussi aimant et affectueux avec leur côté indépendant bien sûr, caractère félin… Amicales pensées, jill

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s