Merci pour Paulette et vos commentaires

Paulette 2012 - 1 x600 Superbesse

Merci pour vos gentils commentaires à tous.

@ Paula, toi qui es de l’autre côté de l’Atlantique, c’est gentil d’être passée, tu fais de si belles photos

@ Jill, Oui oui une grande présence, presque comme un chien. Je comprends le vide dont tu parles, et ce que tu as ressenti. Pour moi c’est nouveau, c’était mon premier vrai animal de compagnie. J’aimais beaucoup ce côté félin, mais elle était si affectueuse, cela faisait partie de son caractère.

@ Mandrine, Je ne sais quel âge à ta Lillipuce, mais profites en bien. Et je confirme aussi, les échanges en cas de peines personnelles ou bien d’absences, comme tu l’as écrit, j’ai pu observer tant de choses chez Paulette que je n’aurais jamais pu penser voir. Par exemple dans le passé, lorsque la voiture de mon mari arrivait, même derrière le portail de la résidence sécurisée et que ce portail n’était pas encore ouvert, elle était déjà sur la table face à la fenêtre et attendais le « Maître » . J’ai pu observer cela à maintes reprises ne mettant pas cela sur le fait du hasard. J’aurais pu penser que pour les chiens c’était normal, mais non les chats font pareils. D’ailleurs dans le passé, j’ai eu à garder une petite chatte siamoise, celle de ma fille. Elle s’appelait Praline. Et lorsque je revenais de mon travail, je montais les trois étages à Bruxelles et puis elle m’attendait derrière la porte. Comme les Siamois sont très bavards, j’avais droit à un discours spécial chat en miaulement très amusant et j’échangeais avec elle en l’imitant. Et elle me répondait, c’était amusant comme tout.
Paulette est souvent venue me consoler et ces derniers temps, sans doute parce qu’elle était malade, demandait beaucoup les bras, des câlins, et comme par hasard la veille, jusqu’après minuit cette séance de câlins, comme d’habitude, que je m’endormais presque. Elle n’avait pas l’habitude de dormir ainsi avec moi, mais dormait au pied du lit contre mes jambes. Habitude qu’elle ne prenait plus depuis qu’elle était devenue complètement aveugle, celui depuis deux ou trois mois, je ne sais plus.

@ Nuage, Merci pour ta gentille réponse. Tes articles sont toujours aussi intéressants à lire et merci pour ce dévouement de faire pour nous la « gazette » avec des infos souvent interpellantes.

@ Colette , Merci pour ton petit mot. Il est vrai qu’elle ronronnait doucement, son miaulement était également assez bas comme son, c’était trop mignon et particulière à elle.

@ La Tribu d’Anaximandre, oui, je sais que tu comprends comme tous ceux qui ont des animaux. Bisous à toi aussi et merci encore pour tes belles photos de ton pays de cœur.

@ Lily59, Je lis que tu comprends ce que j’ai écrit. Et je comprends ton choix. Je suis désolée que mon article ait éveillé des souvenirs non joyeux chez toi. Oui j’ai vécu des moments avec elle, d’expériences, de rires, car elle pouvait être si drôle, mais il y a longtemps. Elle allait avoir 15 ans. Merci pour tes bisous d’amitié.

@ Claudie, je ne sais si tu as eu un animal de compagnie, mais je te remercie tout de même pour ton message d’amitié.

@ Marieliane, Merci pour tes mots si gentils et réconfortants. Je sais c’est court comme mots, je n’en ai pas d’autres pour le moment. Je t’embrasse.

Je voudrais ajouter ceci. En rentrant de chez le vétérinaire, la boîte de transport toute légère, je me suis renseignée sur internet.
Je pensais, animal et humain.

http://soutienperteanimaldomestique.pagesperso-orange.fr/texte2.htm

http://www.psychologies.com/Planete/Les-animaux-et-nous/Articles-et-Dossiers/Faire-le-deuil-de-son-animal-de-compagnie

Je sais que mon article peut choquer. J’ai été plus jeune, je n’ai pas eu, ou pas très longtemps un animal de compagnie qui s’appelait Praline et qui a ensuite été adoptée par une dame où elle a vécu heureuse jusqu’à sa mort. Cette dame était restée en contact avec moi, ayant vu ma tristesse de devoir m’en séparer à l’époque.

Les animaux c’est une part de notre vie et ne remplacent pas bien entendu les êtres humains. Pour moi, il y a une grande différence. Nous en parlions cette nuit à deux heures du matin mon mari et moi de nos enfants et petits-enfants, des parents qui ont perdu un enfant et de cet immense peine qu’ils doivent affronter qui n’a aucun rapport avec la perte d’un animal.

Et pourtant il y a cette perte que j’essaie d’analyser parce qu’il s’agit d’un animal. Je suis très consciente que j’ai transféré pas mal de mon affectif que je ne puis pas donner à mes petits-enfants là-bas en Belgique. Sauf lorsque Boucle d’Or vient à la maison, là c’est le soleil qui entre dans la maison, avec son sourire, son intelligence, ses coquineries, ses blagues avec son papy. Nous en avons parlé et frémi ensemble de la perte d’un enfant quel que soit son âge. Dans la logique des choses, ce sont les parents qui partent avant les enfants. Parfois cela se passe autrement. Je le sais pour les personnes qui me lisent et qui ont encore cette peine éternelle qui ne partira jamais.

Toutefois, aujourd’hui après un jour et une nuit, j’ai bien du mal à ne plus la voir, ne plus l’entendre circuler. J’ai l’impression d’avoir vieilli de tant d’années et de cela je n’ai pas envie. Je projette de partir deux jours avec mon mari, et l’emmènerai même s’il rouspète tant pis. Pas loin, dans la région qui est si belle, entre Bordeaux et Bergerac ou Périgueux. Le long de la Dordogne, prendre ses chaussures et marcher. Loger dans une chambre d’hôtes et puis revenir après quelques visites et promenades, le temps de voir autre chose. Voilà mon futur projet immédiat. Je n’oublie pas la photo du mois, elle a été prise dès le début, mais je n’ai pas encore fait l’article planifié.

J’ai une nouvelle tablette Samsung Androïd qui doit me rendre plus facile la visite sur les blogs pour venir y lire. Je ne puis plus rester longtemps derrière mon pc. Je l’étudie encore 🙂

 5bgjx5cf sans modération….. 🙂

 

 

Publicités

14 réactions sur “Merci pour Paulette et vos commentaires

  1. Oh la la !!! j’ai pas répondu à tout le monde la honte ! Ma Paulette elle me manque tellement, encore !
    Bisous et merci pour vos gentils commentaires. Je suis distraite, j’oublie, je reporte puisque je procrastine, c’est bien connu 🙂
    Je me sens toute bête et toute confuse là, de retrouver cet article. Je passais par mes stats, par hasard, un endroit où je m’égare si rarement 🙂 Pour la tablette Samsung, j’ai un gros reproche à faire, contrairement à l’Ipad, la batterie se vide très vite et donc la durée d’utilisation s’en trouve très affectée.

    Bisous à tous et à toutes…. ❤

  2. Quoiqu’on en dise , le chat est un animal très attachant et fidèle même si il aime la liberté …J’ai toujours eu un chat …Je te comprends car ma vieille chatte moumoun n’est pas rentrée un soir , je l’ai cherchée dans tout le village en vain ….Je suppose qu’elle est morte ….Ce fut très difficile pour moi :Un vide dans ma vie…Aujourd’hui , j’ai un nouveau petit compagnon nommé Fripon , il m’a été offert par mon fils …Il est adorable , mais comme tout mâle , monsieur sort souvent et longtemps …..
    Amitié
    Francis

  3. Merci pour vos réponses et je lis que je n’ai plus répondu à celles qui ont bien voulu s’arrêter sur le départ de Paulette. Je sais je suis impardonnable, je l’avoue, va falloir que je ne remette plus à plus tard les réponses. Ce n’est que cela.
    Gros bisous et à bientôt.

  4. Je peux comprendre ton questionnement face à cette peine que nous ressentons, lorsqu’un compagnon animal nous quitte. c’est humain et naturel, et n’enlève rien, ni à l’amour que l’on porte à nos proches, ni à la peine que l’on éprouve, lorsque l’un d’eux disparaît. Un animal, c’est une vie; sa mort est dure à accepter. Amitiés

    • Merci à toi, de passer sur ce texte. Le temps passe vite et les réflexes restent ici dans la maison. Celui de faire attention où je mets les pieds, celui de la vigilance, et surtout de savoir où elle est, dans quel coin elle se repose ou à décider de dormir. La place de sa gamelle toute vide….c’est en effet vide, bien vide. Juste là à l’entrée dans le couloir. Et puis lorsque j’ouvrais le frigo, elle en connaissait si bien le bruit. Elle aurait été de la fête hier aujourd’hui avec le poisson que nous avons mangé 🙂
      Merci pour ton gentil retour sur cet article.
      Amitié.

  5. Bonsoir ou plutôt bonne nuit!
    Je pleure en lisant ton mot et l’attachement qui vous liait.
    Comme je le comprends. Il y a tjrs eu des chats chez nous, mais avant on ne les considérait pas comme faisant vraiment partie de la famille, surtout venant du monde de la ferme.
    Mais, nous, en couple nous avons eu des chiens depuis 1974, avec tous les soucis et peines que cela a pu engendrer.
    Le premier est mort de la maladie de carré à 11 mois,, lui a succédé une petite chienne bâtarde, genre papillon « Pepsy » qui n’avait pas été très heureuse chez elle, elle nous a fait 4 chiots dont un que j’avais gardé « Sammy », elle est partie à l’âge de 4 ans d’une crise d’urémie foudroyante, elle attendait des petits, et c’est ce bébé qui l’a fait mourir occasionnant la crise, il était mort dans son ventre, puis un chien trouvé qui avait élu domicile chez nous et qui est parti attrapé par un chauffeur fou qui ne s’est même pas arrêté; Sammy nous a quitté à plus de 17 ans, un vrai bâtard, chien des rues. Il ne tenait pas en place à la maison. Mais il a fallu l’euthanasier, il était paralysé. On a eu une chatte aussi qu’on a dû faire euthanasier également (cancer)
    Nous sommes restés 2 à 3 ans sans chiens ni chat, et en 2009, nous avons craqué pour un bichon qui est resté avec nous de 1995 à 2009, mais, cardiaque,,il est parti à 14 ans. Cela a été mon plus gros chagrin. Il est mort ici, à la maison après être allé chez le toiletteur qui m’a appelée pour me prévenir, et c’est lui même qui l’a transporté dans ses bras à la clinique vétérinaire en face de chez lui. Ils lui ont prodigué des soins. Nous sommes rentrés tous les deux à la maison et une heure après, il s’en allait. J’en ai fait une vraie crise de nerfs. Ceci, juste deux jours avant notre départ en Tunisie.
    A notre retour, 15 jours plus tard, Emy prenait place au foyer.
    Mais, on n’oublie jamais ceux qui ont précédé.
    C’est mon mari qui avait été le plus peiné de la mort de Lindo. Il était tjrs avec lui, vu qu’il était en préretraite. Alors.
    Et, moi, heureusement qu’elle est là, ma chère Emy, c’est ma petite chienne chérie.
    Et, quand je dis que je te comprends, car, moi, même pour un cochon d’inde, une perruche ou un poisson, récemment j’ai retrouvé mon poisson combattant mort, il est resté coincé entre la vitre et le filtre de la pompe j’en ai pleuré à chaudes larmes, il connaissait son nom et venait quand je l’appelais., je suis dans tous mes états.
    Donc, tu vois…
    Le temps va passer. Ta peine restera et le souvenir ne s’estompera pas, mais, c’est la vie. Et, quand ils sont gravement malades, il vaut mieux qu’ils partent.
    Courage et, oui, c’est bien de partir un peu, mais, le retour n’en est que plus dur. Je te le dis pour l’avoir vécu. C’est l’horreur de ne pas retrouver son compagnon quand on revient. Mais, c’est comme toi tu le sens.

    Grosses bises et à bientôt.
    Arlette

  6. Je viens de te lire avec grand intérêt, oui, il y a un instinct chez les chats, comme chez les chiens, je n’y croyais pas avant d’en faire l’expérience ma Lilli va sur 7 ans, et je sais qu’elle me manquera, tant qu’elle partage ma vie, il n’y aura aucun autre animal chez moi, je veux la chouchouter mais j’avoue humblement que si un jour elle doit me quitter, je n’attendrai pas trop longtemps pour adopter un nouveau chat, non pas pour la remplacer, car elle est unique, mais pour pouvoir de nouveau échanger comme je le fais avec Lilli, mon époux étant un taiseux, taciturne parfois, dû à sa maladie, les câlins et les grandes discutions sur le monde c’est avec Lilli que je les ai (rire) et ne te moque pas de moi, ok (rire)
    te souhaite une bonne soirée
    bisous à toi
    Mandrine

  7. Je n’ai rien pu t’écrire quand j’ai vu ton billet, en quelques mois le deuil de plusieurs êtres chers et depuis un peu plus longtemps de Nerau mon chien m’ont empêchée de trouver les mots mais je sais oh combien que la douleur est réelle et qu’il faut énormément de temps avant que ne cicatrise cette blessure . Un animal c’est une présence vraiment de tous les instants , alors quand il n’est plus là le vide est immense . Les relations tissées avec un chat comme un chien ont beaucoup de valeur et tu ne me choques pas du tout en écrivant ton ressenti , c’est tout un pan de notre vie, des liens partagés aussi avec nos enfants et des amis comment pourrait – on oublier tous ces moments de connivence commune .Tu as raison les chats attendent bien leur maître je l’ai vu récemment avec Babouche qui reconnaissait la voiture de mon mari et qui allait l’attendre à la porte .
    En tous cas sache que je pense bien à toi dans ces moments plus que pénibles
    Gros bisous Geneviève .

  8. Pour répondre à ta question, j’avais aussi une chatte, toute blanche, elle appartenait à ma fille et quand ma fille est décédée la chatte est restée avec nous.
    Quand elle est partie ce fut un drame alors j’ai décidé de ne plus avoir d’animaux, de plus je vis près d’une grande route qui fait Paris-Calais et j’ai toujours peur que le chat sorte et se fasse écraser.
    Souvent ça me manque.
    Ton idée de partir te changera les idées, bon week end.

  9. Un énorme bisou pour toi.. Je comprends totalement et il n’y a rien de choquant dans tes mots… Après la perte de Sherwood alors qu’il n’avait pas un an, j’ai été torturée et je ne parle même pas de l’impact sur mes enfants… je ne parle pas non plus des précédents animaux que j’ai eus et pour lequels à chaque fois j’ai eu une tristesse incommensurable…
    Ces animaux ils font partie de nos vies, ils sont nos compagnons, ils nous comprennent aussi peut être même mieux que certains humains… Alors je t’envoie plein de gros bisous de nous 4 (Fiston, Cadette et Chaton)

  10. tu sais, j’ai eu de la peine, à lire ton billet,,
    je comprend ta douleur
    actuellement, j’ai cinq chats !
    mais l’ancienne ! Agathe ! notre chat de famille, qui a 18 ans , semble se diminuer, elle maigrit, dort beaucoup, se leve, mange reclame mais mange peu, elle semble avoir mal aux articulations, elle a pris un coup de vieux d’un seul coup, il y a qq mois on la’ opérée d’une tumeur a la tete, mais on nous a pas dit si elle etait cancereuse ou pas, le véto a dit cela sert a rien de savoir, vu son age, si c etait cancereux cela sert a rien de la traiter, il nous a dit vous inquietez pas , c’est peut etre pas cancereux, et chez les vieux chats le cancer peut etre tres long a se faire
    bah oui, mais là je la vois se depérir, notre chat, Agathe tu vois c’est aussi mes enfants petits, nos souvenirs avec elle heureux, tout une relation, une affection, un animal c’est un être, et perdre un etre, c’est beaucoup de chagrin, alors Brindille Genevieve, je t’embrasse de tout coeur,
    je n’ai pas d’autres mots, que ma compassion, et mes condoleances,

    Julie

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s