Photography 101 – 02-03-2015 – Home – Maison-#photo101

https://dailypost.wordpress.com/dp_assignment/photography-101-home/
Deuxième participation pendant l’entièreté du mois de mars. J’espère y arriver. Je sais que l’année dernière je m’étais beaucoup amusée en toute liberté 🙂

Second participation during the entire month of March. I hope to get there. I know that last year I was much amused me freely 🙂

DSC_0307x1500encadréS
Qu’est-ce que la maison signifie pour vous ? L’année dernière, j’avais fait la photo d’une table. C’était au mois de novembre 2014 🙂

J’ai eu l’idée d’entrebâiller la porte de mon appartement. Fin de l’après-midi vers 17 heures. J’avais pensé à cette photo dans la journée. J’aime beaucoup les portes et les fenêtres des maisons. Comme les tables pour y accueillir une assemblée conviviale. 🙂
En ce qui me concerne une autre manière d’envisager la maison 🙂

What home means to you? Last year, I had a picture of a table. It was in the month of November 2014 🙂

I had the idea to open slighly the door of my apartment around 17 hours o’clock. I had thought of this photo in the day. I love doors and windows  houses. As the tables to accommodate a friendly meeting. 🙂
As to me another way of looking at home 🙂

 

Publicités

17 réflexions sur “Photography 101 – 02-03-2015 – Home – Maison-#photo101

  1. Une porte, bleue de préférence
    Bleu nuit ou bleu de vie
    Bleu de lune
    Ou bleu de chine
    Qu’importe !
    Avec un tout petit œil
    Pour laisser entrer un rayon de soleil
    Une voix amie, une envie de repli
    Numéro 8, huit dans le nid
    La fenêtre en vis-à-vis
    Qu’il est doux d’imaginer
    Ce que bleu introduit
    Un soupir de porte
    Un entrebâillement discret
    La vie, la vie ! Une simple manière d’imaginer !
    ***
    Et bien sûr j’adoreeeeeeeeee les portes bleues!

    J'aime

    • La vie, la vie une simple manière d’imaginer
      Que pour celles ou ceux qui ont des bleus à l’âme
      Rien de tel que de lever les yeux vers un ciel bleu
      De laisser son cœur voler vers les cimes effrontées
      Numéro 8, le signe de l’infini où se trament
      Des destinées où se mêle l’imaginaire d’une fleur bleue

      Une lumière tamisée dans le fond des yeux
      Une porte d’entrée qui hésite dans un pas de deux.
      Si l’œil est petit, j’espère qu’il ne virera pas au bleu
      En recevant le coin de la porte qui pourrait se fermer.

      J’aime ces petites indiscrétions, un autre regard
      Sur une couleur que moi aussi j’affectionne
      N’avez-vous pas vu la poussière qui lui sert de fard ?
      Le chiffon aurait dû y passer avant que le clic fonctionne.

      Trop tard, m’a répondu la porte bleue
      Fallait y penser plus tôt.

      Mes couleurs préférées sont le rouge et dans le passé le bleu. Les temps ont changé, et merci pour ton passage et ce bien joli poème auquel je n’ai pas pu résister d’y répondre par jeu. C’est l’heure pour l’inspiration 🙂

      J'aime

  2. Jolie porte, y jeter juste un œil pour apercevoir l’intérieur beau , douillet, un brin romantique. Draps éclatant de blancheurs et belles dentelles alignées sur lit de fleurs de lavandes odorantes.

    J'aime

    • Bonsoir Roberte,
      Que te voilà bien romantique 🙂 Cela me rappelle une image que tu avais mise quelque part, au coin du feu en hiver 😉 Elle était bien belle. La preuve j’en garde la mémoire 🙂
      Je ne t’oublie pas, j’ai été fort occupée depuis fin de la semaine dernière. Cela va aller mieux d’ici peu 🙂
      Bisous affectueux.

      J'aime

    • Excuse-moi douce poète, mais je ne suis pas passée, ce sont tes mots écrits en ces lieux qui étaient empreints de beaux mots si poétiques. 🙂
      Bisous et passe une bonne nuit, si jamais tu lis encore ceci.

      J'aime

    • Et oui Brindille c’est ce que je viens de voir mais il y a eu tellemet de messages et puis j’étais entrain au même moment de faire une réponse à un nouvel ami et voilà d’ou vient mon érreur.
      Bonne nuit à toi Bisous

      J'aime

    • Il est tard, nos esprits s’embrouillent 🙂
      Ce n’est pas bien grave.
      Nous nous raconterons cela plus tard, ceci de vive voix dès que tu le souhaiteras.
      Bonne nuit Roberte
      Bises
      Geneviève

      J'aime

    • Bonjour Claudie,
      J’ai reçu une éducation telle que maman m’avait interdit de regarder lorsque j’allais chez quelqu’un autour de moi. C’était impoli, mal élevé. Comme j’étais une très gentille petite fille, j’ai obéï, puisque je voulais qu’elle m’aime. C’est une autre histoire. Je dois dire que les interdits de maman, et sa culture ultra bourgeoise, malgré son mariage avec mon père venant d’un milieu rural, m’a apporté de bonnes choses mais aussi comme me le dit encore mon mari aujourd’hui, des interdits qui restent gravés dans ma mémoire. Il me dit, parce que je ne m’en rends pas compte (mon mari) que j’ai été construite comme cela. Et il est vrai qu’ensuite je me suis raccrochée à mes propres modes d’emplois qui m’ont sauvée de ce que j’ai vécu jusqu’à …. ? vingt-cinq ans, en quittant le père de ma fille….Donc maman m’interdisait des tas de choses, et donc surtout de ne pas regarder les choses, les gens, etc…ce qui fait, que je puis te répondre que je te comprends, car en effet, lorsque je vais la première fois chez quelqu’un, bon regarder les autres et leur parler, là dans ce domaine, je suis devenue totalement extravertie, alors que j’étais une petite fille, et une adolescente ultra timide. Donc, je regarde les autres, je parle avec eux, car c’est pour moi le plus important en tant que femme, celle qui s’est construite au cours des années. Mais je serais incapable de dire comment c’est chez quelqu’un lorsque j’y vais pour la première fois. Je ne regarde que les individus et rien d’autre. Il me reste cette interdiction du regard, sur les choses autour de moi. J’en souris avec mon mari aujourd’hui, car c’est lui qui parfois ces derniers temps me fait comprendre que je suis comme ceci ou comme cela, ceci sans côté négatif. Ma psy m’a dit que les règles, celles de la loi, ou les modes d’emplois comme les choses de l’internet, de la technique, du Code Civil, où dans le notariat, j’ai commencé à travailler, c’était excellent pour moi. La loi, celle qui pour moi à cette époque était la seule qui dictait les règles. Celles qui avaient tant été enfreintes à la maison, de par l’attitude de mes parents.
      Oh ! lala ! tout va bien pourtant, je suis en pleine forme, mais là, je me suis laissée aller à écrire 🙂 Mon mari n’est pas le seul à l’avoir constaté. Ce matin c’était notre sujet de conversation, la génétique dans notre génération, par rapport à celle d’aujourd’hui. L’évolution des mœurs, entre parents et enfants surtout.
      Ce matin il faisait plein soleil, et là il fait à nouveau mitigé, beaucoup de vent. J’aurais dû mettre un cliché que j’avais préparé, mais j’ai été absente jusqu’à 13 heures. Et là je viens de me connecter. 🙂
      Bisous et bonne fin d’après-midi.
      Geneviève

      J'aime

  3. La porte qui s’ouvre c’est une invitation à la rencontre . Tiens je vois en regardant à droite sue ton blog que tu as lu l’amour et les forêts , je viens juste de le terminer qu’en as tu pensé ? J’ai bien aimé cette plongée dans le psychisme des personnages , c’est dur mais vraiment bien décrit .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

    • Coucou Gisèle,
      Oh la la !!! cet article est déjà écrit depuis des lustres en mode privé. J’ai été très critique par rapport à ce livre. Mince faudrait que je le mette. Mais je ne suis pas encore passée sur ton défi, du moins pour la participation de toutes les personnes, d’où mon silence.
      Si tu as trouvé cela dur, je te glisserais bien à l’oreille qu’en le lisant, et ceci je ne sais plus si je l’ai mis dans ma critique, qu’à bien des moments, je me suis demandé si l’auteur n’avait pas rencontré mon mari. A ce jour, et depuis une année, j’ai pris pas mal de distances avec ce harcèlement au quotidien, et en lisant le livre, je dois dire que j’ai bien des fois éclater de rire, tant certaines phrases étaient presque du copier-coller. C’est assez effarant. J’ai eu une très mauvaise année 2014, et un mois de février enfin totalement paisible. Je me pose beaucoup de questions sur la condition féminine, alors que j’ai été toute ma vie une femme seule avec ma fille, jeune, jusqu’à ce qu’elle s’en aille, ne supportant pas mon compagnon de l’époque, et c’est elle qui avait raison. Ensuite j’ai vécu longtemps seule. Avant cela, après cela…..
      Ce matin, je viens d’ouvrir enfin un compte en banque, je vais bientôt avoir ma retraite à 65 ans, au mois d’août. J’ai appris hier, qu’hélas, je ne la toucherais que le 15 du mois. Zut ai-je dit à mon amie, je suis du 23 août, comme elle est du 30, 31 mars, je confonds toujours entre elle et sa fille, et donc elle avant moi, aura sa retraite, le 15 mai, et pour ce qui me concerne, le 15 octobre. Alors là, les choses vont changer pour moi-même et l’équilibre va revenir. Je ne dépendrai plus financièrement de mon mari. Et ce matin, j’étais euphorique avec le soleil qui pointait le bout de son nez. 🙂 Et puis j’ai repris les rênes pour maigrir, et je suis hyper contente. 🙂 Je vis avec un homme qui ne supporte pas que j’aie un avis contraire au mien, et comme dans le livre, il retourne sa veste en disant le contraire. Que c’est moi qui ne le supporte pas. C’est tellement classique tout cela. Et comme dans le livre, il y a tant de choses positives, sauf que la femme est totalement écrasée par son mari, ce qui n’est pas tout à fait le cas en ce qui me concerne. Je me rebelle :D, d’où les grandes tempêtes 😀
      Ces derniers temps, je me tais, cela ne vaut plus la peine de relever des conn****s, ou que cela tourne au vinaigre. Sauf que dans le livre, le mari est ignoble, et ressemble beaucoup à mon père sans la boisson…..soit j’arrête là. J’ai écouté un interview de l’auteur, et il m’a donné la même impression que dans son écriture qui est d’ailleurs très bien écrite. Bravo pour ce domaine. Sauf que son étude des femmes ainsi traitées …..et j’ai trouvé la fin absolument inhumaine. Et je sais qu’un tel être humain existe. Une amie Bordelaise qui a quitté la ville a vécu cela avec son mari sur ses enfants, pas sur elle. Mais il était comme le type du livre…..brrrkkk !!!! à suivre…..lol
      Je souris en ce moment, tu vas finir par me tirer les vers hors du nez, hihi !!!!! Tient, je ferais bien d’aller voir ce qu’était le thème de la photographie d’aujourd’hui chez WordPress pour le mois de mars 2015. Je peux encore sortir, si j’ai beaucoup de courage 😀 Hier c’était les ruelles. Elles sont quasi prêtes, mais je n’étais pas derrière mon pc. 🙂 Bah, ce n’est qu’un amusement virtuel. Je te rassure, tout va bien pour moi en ce moment. 🙂 Pas question de baisser les bras.
      Bisous et bonne fin de journée.

      J'aime

    • Oui flipperine, c’est un peu ce que nous ressentons lorsque nous entrons pour la première fois chez quelqu’un, non ? L’inconnu de ce que cette personne va un peu révéler d’elle-même. 🙂
      Sauf que chez moi, c’est un peu trompeur. C’est pas grave, je me rattraperai un de ces quatre 🙂

      J'aime

    • Coucou Julie, merci pour ton avis 🙂
      Juste pour changer de la photo de l’année dernière de la table de fête avant les fêtes de fin d’année. Je souhaitais faire quelque chose de différent.
      Là j’ai commencé à rattraper mon retard, et après ceci, je vais aller répondre aux participantes ou participants 🙂 chez Gisèle sur son dernier défi.
      Et après, après lol
      J’ai enfin commencé mon régime, on verra le bilan fin de la semaine. J’y retrouve mes repères Weight Watchers, mais surtout une nourriture plus saine et meilleure, plus équilibrée au niveau des bas index glycémiques qui font maigrir. J’ai pas fini ma semaine, et j’ai déjà maigri. C’est cool, mais je m’y attendais. 🙂 Pour le coup plus envie de sucre, c’est assez étonnant.
      Mon intérieur coquet, bof ! pour le fenêtre c’était fait exprès, mais j’ai raté une fois de plus mon cliché. C’est pas grave, il y avait longtemps que je n’avais plus pris mon appareil.
      Cet apm, je vais marcher et en profiter pour le thème d’aujourd’hui. Que la ou les photos soient différentes au moins du mois de novembre 🙂
      Bisous à toi et à bientôt aussi.

      Aimé par 1 personne

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s