L’énigme de l’autisme – la piste bactérienne

L’énigme de l’autisme – la piste bactérienne.

Je viens de voir en rediffusion me semble t-il cet après-midi ce reportage vraiment intéressant sur l’influence que pourraient avoir les bactéries de l’intestin sur l’apparition de certaine forme d’autisme.

Ce reportage ayant été vu sur Arte aujourd’hui, je ne pense pas qu’il puisse encore être vu très longtemps hélas ! J’ai mis un lien, au cas où pour regarder le reportage sur Arte :

http://www.tv-replay.fr/redirection/27-03-15/l-enigme-de-l-autisme-arte-11031716.html

L’alimentation pourrait jouer un rôle très important. J’ai ainsi appris au passage que notre cerveau était principalement constitué de graisse.

Mince, j’aurais pas cru alors que notre corps est constitué quasiment que de beaucoup d’eau. Le cerveau un endroit dont j’aime beaucoup en entendre parler, surtout au niveau de la recherche.

 

Davantage à cet endroit :

ICI

entouteamitie

Publicités

24 réflexions sur “L’énigme de l’autisme – la piste bactérienne

    • Bonjour nuage,
      Oui je sais pour vous Outre-Atlantique, ce n’est pas visible. Tu peux certainement, dans ce domaine, voir à quoi tu peux avoir accès avec le moteur de recherche ?
      Ce matin aux infos sur Fr2, un livre sorti parlait justement de la méthode ABA qui donne de bons résultats d’après le témoignage d’une maman et de son combat.
      Le hasard a voulu que je mette l’article hier sur l’autisme, en ignorant que c’était la journée de l’autisme. 🙂

      J'aime

  1. BEAUCOUP de maladies proviennent de l’intestin… Mais la médecine officielle de nos pays n’a pas envie de le savoir…

    Dame, si l’on pouvait soigner des malades en leur donnant un régime particulier (cfr Hippocrate : « Que ton aliment soit ton médicament »), ils n’achèteraient plus de ces booooons médicaments chimiques qui font la fortune des labos pharmaceutiques !

    J'aime

    • Bonjour Eric,
      Et oui, comme je suis d’accord avec les médocs. Je me tourne de plus en plus vers d’autres méthodes plus naturelles et qui me réussissent beaucoup mieux que les médicaments. Mon docteur est au courant et me soutient dans ma démarche ce qui est chouette. 🙂 L’homéopathie et les huiles essentielles ou fleur de Bach m’ont déjà beaucoup aidées. Maintenant lorsqu’il s’agit de lourdes pathologies, il est clair que rien ne remplacera la médecine traditionnelle pour l’instant. Je pense au cancer, au sida et d’autres. Du moins c’est mon avis.
      Quoi qu’il en soit, je déteste les laboratoires qui s’enrichissent ou bien font de grosses gaffes dans le domaine des produits en nous utilisant comme cobayes humains. Que de désastres et de vies anéanties en faisant confiance.
      C’est la raison pour laquelle, je m’oriente vers un autre type d’alimentation, d’abord pour perdre du poids, c’est déjà cela, et ensuite pour aller mieux en ne consommant plus de lait de vache via les yaourts….je prends du lait de chèvre maintenant et qu’est ce que je m’en trouve mieux ! Ce n’est qu’un exemple et merci pour ton commentaire.

      J'aime

    • Hé bien, ma foi, ce n’est même pas sûr que (pour reprendre ton texte) « lorsqu’il s’agit de lourdes pathologies, il est clair que rien ne remplacera la médecine traditionnelle pour l’instant »…
      Petite précision, j’ai recopié ta phrase en utilisant le mot « traditionnelle », mais je suppose que tu voulais parler de la médecine classique, officielle, conventionnelle, par opposition aux autres médecines qui, elles, sont « de tradition », « traditionnelles », non-conventionnelles… « Madame la doctoresse » qui a son cabinet en face de chez moi fait du « classique », je fais du « traditionnel »… Si l’on en croit l »OMS (qui est quand même « la » sommité en matière de médecine, même si je ne suis pas toujours d’accord avec certains de leurs programmes), il existe une médecine conventionnelle (« la » médecine, celle du toubib du coin de la rue), trois médecines traditionnelles (la chinoise, l’ayurvédique, et la naturopathie) lesquelles sont recommandées par l’OMS … mais à charge aux états de les intégrer – ou pas – à leur système officiel de santé, ce que nos pays se sont bien gardés de faire puisqu’ils honorent « la » médecine classique uniquement, et le reste est étiqueté simplement de « non-conventionnel »… 😉

      Ça dépend pour quoi…

      Si je chope un infarctus, mieux vaut que je fasse appel à la médecine conventionnelle qui est une bonne médecine d »urgence. Bon, maintenant, une fois que j’y ai survécu, pour éviter une récidive, mieux vaut peut-être faire appel à une médecine non-conventionnelle que de subir un pontage ou une pose de stent : le risque de récidive est identique (voire parfois moindre avec la médecine non-conventionnelle), et c’est moins dangereux, moins invasif, moins douloureux…

      Pour un cancer, je n’en serais pas si sûr non plus (que la conventionnelle soit supérieure à la non-conventionnelle) : quand on procède à une chimio, j’avoue que j’en suis encore à me demander (et quelques scientifiques avec moi) si, quand le malade guérit, il guérit GRÂCE à la chimio, ou … MALGRÉ la chimio… La chimio, c’est un peu comme si tu avais une taupinière dans ton jardin, et que, pour l’enlever, au lieu d’une simple pelle, tu utiliserais un bulldozer : il va faire plus de dégâts que de bien…
      La chirurgie en oncologie, m’oui, en cas d’urgence, de même que l’irradiation, peut-être bien, mais la chimio, c’est moins sûr…
      Mais, bon, ce ne sont que des questions que je me pose pour moi. Si quelqu’un chope un cancer, je ne lui dirai pas « surtout, ne prends pas de chimio ». J’ai un ami qui a chopé un cancer voici deux ans, il croyait dur comme fer en la médecine et je n’ai pas voulu le détromper. Chaque fois qu’il revenait d’une chimio, il était plus malade qu’avant, mais il disait que c’était parce que le produit agissait… Ça, pour agir, il a agi… Yves est mort le premier avril de l’année dernière, il y a pile poil un an, après moins d’un an de traitement… Alors, on a dit que c’est parce qu’il a été pris trop tard… M’oui, peut-être… Les excuses sont faites pour s’en servir, dit-on…

      Bonne journée.
      Vais voir si mon thé a assez infusé (un thé vert au jasmin et à la bergamote que je viens de découvrir : un délice)…

      J'aime

  2. J’ai aussi entendu ici pour la maman … dommage, je ne puis visionner, car pas disponible dans mon pays la vidéo. J’ai travaillé treize ans avec des personnes autistes adultes et avec de multiples handicaps associés.
    Bonne soirée Geneviève !
    De Belles Fêtes Pascales !
    Bisous♥

    J'aime

    • Bonjour Colette,
      Comme tu connais le sujet, pas besoin de visionner la vidéo 🙂
      C’est chouette d’avoir fait cette démarche, et travailler au milieu de personnes que tu décris, nous apprend l’humilité et eux nous apprennent tant de choses.
      As-tu lu, mon récit : L’amour immobile ? Je n’oublierai jamais, ce qu’un homme complètement immobilisé sur le dos, suite à une embolie pulmonaire puisse donner autant d’amour aux autres. Il avait au départ eu la polio et était resté en chaise roulante avec ses parents en étant jeune homme. J’arrête sinon, malgré l’écriture, je vais encore flancher…

      Bonnes fêtes de Pâques. C’est vrai aujourd’hui c’est vendredi saint, hier jeudi saint, et cela me rappelle une très belle période, expérience vécue en paroisse à Bruxelles où le prêtre avait animé surtout le jeudi en un partage vivant du pain avec toute la communauté chrétienne qui avait bien voulu s’associer à nous. J’ai vécu intensément ces quatre années là et ce furent de très belles années que je peux appeler de bonheur. Heureusement que je vivais seule 🙂 Car je n’étais pas souvent à la maison le soir, avec nos réunionites aiguës 🙂

      Beaucoup de réparation vis à vis de ce qui m’avait été appris à l’école, lorsque j’étais petite, pfff !!! que de chemins parcourus….mais je m’écarte du sujet. Toutefois, tout en respectant les paroles de Jésus, je serais considérée comme une hérétique avec les propos que je pourrais tenir 🙂 du moins du côté très à droite de l’Eglise 🙂

      Bisous et le w.e. s’annonce ici ensoleillé. J’espère que par chez toi ce sera un peu pareil ?
      Geneviève

      J'aime

    • Bonjour Geneviève, je ne me souviens pas, non, de l’article dont tu me parles, peut-être à cause de la date de parution ou même de l’année ou bien encore du moment de cette même année, mais je vois bien, de la manière dont tu en parles ici, que cela a été une bonne expérience tout comme celle vécue à Bruxelles, bien que différente. Oui, on en vit de belles choses, dans une vie. Ah ! Ici, dans le moment, la journée est toute jeune encore, mais cela me semble pas mal brumeux. Je me suis levée un peu plus tard que d’habitude, car j’ai un gros rhume. Je te laisse en te souhaitant une bonne et agréable poursuite de ce jour,
      Bisous♥

      J'aime

    • Oui Flipperine, je suis d’accord avec toi. Et un jour nous mourrons tous, plus ou moins tôt ou tard. 🙂 Le fait est que nous ne puissions tout surveiller, n’a rien à voir avec la vidéo. C’est juste un sujet qui est soulevé parce qu’un enfant a été malade, a reçu des antibiotiques et que la maman a fait des découvertes et en a fait partager d’autres et encore d’autres pour arriver ainsi au corps médical qui s’est penché sur les observations de cette maman.
      Lorsque nous naissons, nous sommes tous des morts en sursis, je suis au courant aussi.
      Nous avons des maladies, des accidents, des invalidités, des bonheurs, des joies, des malheurs. Bref, de grandes généralités. 🙂 L’autisme est un sujet qui m’intéresse et je trouve bien louable les personnes qui s’y investissent et trouve magnifique des parents qui ne baissent pas les bras devant ce fait et au contraire essaient de soulever des montagnes chacun à leur manière pour faire avancer la science dans ce domaine bien particulier. Et il y a les autres domaines aussi flipperine, tant de domaines différents. Bonne soirée à toi et à bientôt chez toi. 🙂
      Geneviève

      J'aime

    • Non, on ne peut pas tout surveiller, et il y a des bactéries dans tout … et nous mourrons probablement tous un jour ou l’autre…
      Mais personnellement, je préfère mourir très tard et en bonne santé, que plus jeunes et en ayant passé les cinq dernières années de ma vie à ma tordre de douleurs ou sans plus savoir qui je suis…
      Donc, j’essaie de garder l’église au milieu du village entre les « gentilles » et les « méchantes » bactéries, et de manger le mieux possible pour essayer de bien vivre durant les années qu’il me reste…

      J'aime

    • Je relève le mot : « probablement ».
      Je voulais parler de la mort physique.
      Quant à la santé pendant que nos cellules biologiques meurent ou se transforment. Je m’y sens très mal préparée à cela. Mais bon, je sais pourquoi, c’est déjà cela. Le passé ne pouvant être modifié, c’est comme cela. Quant à la nourriture, j’ai déjà répondu précédemment 🙂
      Merci pour ton partage.

      J'aime

    • Bonne journée,
      Merci pour le lien que je viens de lire ainsi que les réponses. En effet, c’est totalement édifiant et m’encourage sans être autiste adulte, de m’orienter vers mon nouveau programme d’alimentation que j’ai débuté il y a un mois. Avec des écarts, mais bon, après on efface tout et puis on recommence. Ce que j’avais débuté seule en considérant que j’étais allergique au lait à quatre ans, je me suis dit qu’aujourd’hui je devais modifier ce que j’avais tant de mal à supporter. Et puis voilà que je découvre autre chose et que j’applique en mangeant totalement sainement.

      Manger sainement est une petite illusion ou une grande, car avec ce qui tombe du ciel, ou ce qui vient de la mer ou des animaux, le constat est de me dire que plus rien n’est bon à manger sur cette terre, même biologique, puisque l’air est saturé de saloperies que nous respirons également. Et voilà ! Sur ce je m’en vais aller écouter de la musique classique, cela égayera la fin de la matinée, car il fait bien gris. 🙂 🙂
      Merci pour ton lien et ce témoignage.

      Aimé par 1 personne

    • Bon week-end de Pâques,
      Pour l’instant, je suis dans mon lit avec un gros gros rhume. Tu sais comme toi la dernière fois que tu t’es retrouvée dans le même état. C’est du moins ce que j’en ai ressenti en te lisant 😉
      Alors là je retourne sous les draps, et puis repos. Je reviendrai répondre, petit à petit, car là je suis assise devant mon pc et j’ai juste une envie de m’allonger.
      Merci pour tous vos gentils commentaires et à bientôt. Pour le programme, oui oui je te raconterai. 🙂
      Bises
      Geneviève

      Aimé par 1 personne

    • Ma foi, je me dis que, oui, de nos jours, tout est pollué (par la pollution ambiante), et donc, le « vrai 100% biologique » n’existe pas…
      MAIS…
      Je préfère quand même, autant que faire se peut, manger un produit bio pollué par la pluie et l’air ambiant, qu’un produit non bio pollué par la pluie et l’air ambiant et pollué plusieurs fois par l’agriculteur et pollué par le transporteur et pollué par le grossiste et pollué par le détaillant… Ce n’est pas qu’une question de saetés chimiques qui se retrouvent dans le produit, c’est aussi une question de nutriments : il y en a plus quand on cultive une plante de manière biologique que quand on la cultive avec une flopée de produits chimiques…
      Bon appétit !

      J'aime

  3. Grrr le com est parti trop vite ..;
    Si tu leur parles en plus de changer simplement la nourriture de ton enfant (pas de lait, pas de gluten et autres choses… alors c’est toi qu’ils enferment. Et il y a aussi un traitement spécifique d’antibiotiques, mais pas que et les résultats sont fulgurants!!!
    Bon faut que je retrouve le truc

    Bisous
    Catherine

    J'aime

  4. Cela fait déjà 2 ou 3 ans que j’ai entendu l’histoire de la découverte des bactéries et surtout des problèmes d’intestins chez les autistes .
    Je vais chercher je crois que j’ai gardé un lien avec un article à ce propos, fort intéressant. J’espère le retrouver
    Quand tu penses qu’il n’y a pas longtemps et encore MAINTENANT en FRANCE les médecins (certains, trop nombreux) disent que c’est de la faute de la mère et que c’est psychologique. La France est extrêmement en retard en ce domaine!!!A la fois pour le dépistage, la prise en charge des malades, ils ne savent pas faire, si tu leur parle d’une méthode ABA pour la stimulation (il y’en a d’autres, ils te prennent pour une dingue et te demandent gentiment de ….

    J'aime

    • Oui j’ai suivi au niveau information, cette nouvelle méthode qui donne d’excellents résultats « ABA ». Je n’en connais pas le pourcentage.
      Je sais, pour la maman, j’ai lu ces horreurs aussi. Je ne sais pas si la France est en retard dans ce domaine, mais je crois que la Belgique ne fait pas mieux, du moins dans ce que j’ai pu en entendre ou en apprendre.

      Aimé par 1 personne

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s