Tu n’étais pas né personne n’en savait rien (Pierre-Albert Birot)

Arbrealettres


Tu n’étais pas né personne n’en savait rien
Te rappelles-tu ce néant-duvet trou-insouvenance
Ce doux-mou cette paix qu’on est quand on n’est pas né

(Pierre-Albert Birot)

View original post

Publicités

7 réflexions sur “Tu n’étais pas né personne n’en savait rien (Pierre-Albert Birot)

  1. Bonsoir Geneviève, dommage que l’on ne s’en souvienne pas quoique…. ma mère m’a portée pendant la guerre, je suis née en 1941 et mon père était bien sûr mobilisé, cela n’a pas du être facile et je crois bien qu’elle m’a transmis l’angoisse qui devait l’habiter en même temps que moi. bisous MTH

    J'aime

    • re-moi Marie,
      Je pense comme toi Marie et vient de répondre sans le savoir comme toi. Maman m’a attendu dans l’angoisse au début de ma conception, sachant très bien ce qu’il allait en advenir de tous les reproches qu’elle allait devoir affronter en annonçant cette nouvelle.

      Et puis cette phrase assassine qu’elle m’a dite avant mon mariage en 2004 : « C’est ton père qui a voulu te garder ».
      Connaissant la suite qui m’a été réservée. Ce père qui m’a sauvé la vie à trois fois, me l’a reprise définitivement lorsque j’avais huit ans, du moins à ces environs. Rien de bien drôle. Tout cela pour dire que je suis née à fleur de peau, et très volontaire. Je voulais vivre. Ce truc là, ne m’a jamais quitté et encore maintenant. 🙂
      Bisous. Geneviève

      J'aime

    • Nous parlons beaucoup de tout cela avec mon mari à la maison. En passant par tous les courants de pensées. 🙂
      Je pense Colette que nous aurons accès à ce que nous avions avant de naître avec l’enveloppe charnelle qui s’en va. Forcément ce ne sont que des molécules. Et puis notre discussion s’oriente vers la conscience, ou l’âme, en fonction. 🙂
      Ce sera la surprise 🙂
      Bisous♥

      J'aime

    • Bonsoir Claudie,
      Je pense en avoir, vu tous les soucis que maman a eu en m’attendant. Soucis avec la famille. Elle n’était pas mariée. Je devais naître au mois d’octobre après leur mariage à mes parents, et boum, j’ai tout chamboulé et je suis née deux mois trop tôt. La catastrophe pour tout le monde. Surtout pour les catholiques bien pensant de la famille de maman, hormis mes grands-parents et mon oncle et ma tante qui vivaient en Indre et Loire. D’ailleurs je le vois avec le fils de mon fils au niveau musique et je me demande si…..il n’y a pas des réminiscences lorsqu’il était dans le ventre de sa maman. C’est trop mignon là. 🙂
      Bisous et à bientôt. 🙂

      J'aime

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s